Formulaire




Restez informé !

AURA PEP’S : imaginer et construire les pépinières de demain

Le réseau Auvergne-Rhône Alpes des pépinières d’entreprise accompagne ces dernières dans leur développement, et fait appel à SHAKER pour animer une journée de co-construction par l’intelligence collective.

Les pépinières d’entreprise sont des acteurs méconnus du paysage d’accompagnement à la création, qui enregistrent pourtant d’excellents résultats. C’est à partir de ce constat qu’une douzaine de responsables de pépinières venus de toute la région Rhône-Alpes, de l’Ardèche à la Haute-Savoie, ont imaginé et construit, en une journée, de nouvelles voies pour leur développement.

Quelle animation au coeur des pépinières demain ?!

L’activité des pépinières s’organise autour de 3 points clés : accompagnement ante- et post-création, hébergement et services mutualisés. Si ces réponses correspondent bien aux attentes des entrepreneurs, les CCI, CMA et BGE restent les acteurs majoritairement cités et sollicités comme accompagnateurs de référence pour la création d’entreprises. En parallèle, la montée de nouveaux acteurs (incubateurs, coworking, etc.) renforce la concurrence… En voilà un beau défi !

Lors de la journée, il aura été notamment question d’ouverture et de décloisonnement :

– lier les pépinières à leur environnement,

renforcer les synergies avec les entreprises du territoires et les autres acteurs de l’accompagnement,

– mieux structurer, communiquer et valoriser leurs offres de service, …

Quelle communication au coeur des pépinières demain ?!

Les pépinières connaissent des résultats exceptionnels (86% taux de satisfaction, 80% taux de survie à 3 ans)… Mais ces acteurs restent pourtant méconnus, voire inconnus, par les créateurs d’entreprise, comme par l’écosystème entrepreneuriat, et sont souvent assimilés à une simple solution d’hébergement. 56% des hébergés ne connaissaient pas les pépinières avant d’y rentrer, alors que 98% seraient prêts à les recommander… Un formidable challenge !

Et les participants ne manquaient pas d’idées pour valoriser leurs actions :

– structuration d’un réseau d’anciens,

– développement et harmonisation de la communication digitale,

– mobilisation d’ambassadeurs et de prescripteurs, …

Après une après midi à construire des plans d’actions concrets et à opérer les premiers pas les engageant vers ces voies nouvelles, les pépinières sont prêtes à prendre leur futur en main !

Bon courage à eux dans la concrétisation de ces belles ambitions… et à dans 6 mois pour le bilan ?!

 

Partager cet article :