Formulaire







J'ai connu WAOUP par * :

Restez informé !

David Arfin

DAVID ARFIN, CO-FONDATEUR D’ENER-PACTE

Serial entrepreneur et expert des énergies renouvelables, David a passé les 15 dernières années à développer des entreprises durables, principalement dans l’énergie solaire. Il est l’inventeur du SolarLease® de SolarCity (acquis par Tesla). Il conseille diverses sociétés dans l’énergie solaire, l’efficacité énergétique, l’éolien et les véhicules électriques. Américain vivant en Californie du Nord et amateur de voyages, David est activement engagé aux États-Unis, en Europe et en Israël pour accélérer la transition des technologies propres. Discussion avec ce grand leader et visionnaire.

Bonjour David, peux-tu parler de ton expérience et expliquer ce qui t’a mené à t’impliquer dans le secteur de l’énergie ?

J’ai commencé ma carrière dans les politiques publiques, en tant que coordinateur communautaire à Los Angeles, en Californie, puis en tant que lobbyiste à Washington, DC. Ensuite, je suis allé à la Stanford Graduate School of Business pour un MBA, où je me suis intéressé à l’entrepreneuriat. Explorer de nouvelles idées et de nouveaux marchés me passionnait. Ma première création fut une entreprise technologique dans l’éducation. En lançant ce projet, j’ai tout appris : comment vendre, produire des supports marketing, écouter les clients. Ce fut très dur, beaucoup d’heures pour un rendement relativement bas. Heureusement, ma famille m’a beaucoup soutenu, ce qui m’a encouragé à poursuivre mes rêves. Ca a fait toute la différence. Les entrepreneurs ont absolument besoin d’un écosystème qui les soutient, car il y a tellement d’obstacles à surmonter.

Je me suis lancé dans les l’énergie propre en 2006. J’étais prêt à réfléchir à ce que serait ma prochaine activité d’entrepreneur. J’ai découvert « An Inconvenient Truth », un film très puissant sur le changement climatique et ses impacts. J’ai vécu ça comme une invitation à créer des sociétés innovantes, durables et porteuses de sens. Je me suis donc plongé dans les énergies renouvelables. J’ai interrogé plusieurs entreprises dans le solaire pour identifier leurs principaux besoins. Elles ont toutes souligné le même problème : il est difficile aujourd’hui de faire faire un chèque aux propriétaires de maison ou hommes d’affaires pour une offre qui leur fait économiser de l’énergie sur un horizon de 20 ou 30 ans.

Quelle solution alors ?

Je me suis penché sur quelques réflexions et ai atterri sur l’idée :  l’énergie solaire en tant que service, où tous les investissements sont effectués par un tiers qui finance le système. Le client ne paie que sur une base mensuelle, en fonction de la productivité du système. De cette façon, nous sommes en mesure de transférer le risque. Assumé au départ par des personnes qui ne connaissent peut-être pas leur facture d’énergie ou les technologies disponibles, il est désormais porté par les investisseurs qui comprennent la valeur de la vente d’électricité propre sur base mensuelle. Paré de cette idée, j’ai rejoint SolarCity. A l’époque, avant que Tesla n’acquière SolarCity, Elon Musk était président du conseil d’administration.

Après avoir quitté SolarCity, j’ai rejoint le département américain de l’Énergie en tant que consultant financier. Puis je me suis intéressé à d’autres pays pour voir comment je pouvais étendre ce modèle de financement solaire à d’autres populations. J’ai lancé une société dans le solaire au Mexique avec un merveilleux partenaire. Je suis également devenu membre du conseil d’administration d’une entreprise en Inde. Entreprise qui construit et finance des systèmes de maisons solaires pour apporter de la lumière et de l’électricité aux villageois isolés vivant hors réseau. J’ai également travaillé et vécu en Israël en tant qu’entrepreneur en résidence pour une société de capital-risque More Ventures, où j’ai lancé deux nouvelles sociétés, dont Ener-Pacte.

Qu’est-ce qui t’a poussé à lancer Ener-Pacte ?

Ener-Pacte est une superbe entreprise. Elle prend des actifs solaires existants qui sont sous-utilisés et les améliore. Par conséquent, nous produisons à partir du système existant, plus de mégawatt/heures solaires propres sans avoir à construire de nouveaux systèmes. Nous dé-risquons l’investissement de nos clients (agriculteurs et entreprises). Puis nous réinvestissons notre profit pour créer de plus en plus d’énergie. L’équipe de direction d’Ener-Pacte est très créative. Manuel et Rémi, mes partenaires, sont des leaders de premier ordre qui ont prouvé leur capacité à manager dans des circonstances changeantes et parfois difficiles. Je suis ravi qu’ils créent une grande entreprise au service du marché français et s’étendent sur d’autres marchés comme l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni.

Comment se sont passés les débuts ?

J’ai démarré Ener-Pacte aux côtés de Manuel et Rémi quand je suis arrivé à Lyon en 2016. Nous avons construit ensemble le business plan et préparé l’accès marché. Je me suis impliqué en tant qu’investisseur, membre du conseil d’administration, mentor et leader pour aider l’équipe à construire un meilleur produit et signer les premiers contrats.

Nous avons fondé le business avec WAOUP. J’ai eu la chance de travailler étroitement avec Emmanuel GONON, sur le business model, les stratégies financières, et la structuration de l’offre. Emmanuel est d’une intelligence exceptionnelle et c’est quelqu’un d’hyper pragmatique. Il a aidé Ener-Pacte dans sa première levée de fonds. Je continue de faire du mentoring pour Ener-Pacte et de guider l’équipe managériale. Malheureusement à distance, pendant la crise COVID-19. J’ai vraiment hâte de retourner à Lyon, de rencontrer les formidables nouveaux talents de l’équipe et de les aider à exécuter notre plan passionnant.

J’adore conseiller car je suis actif dans beaucoup de marchés différents, avec de nombreuses technologies et divers écosystèmes. Je suis donc capable de croiser les idées entre les entreprises avec lesquelles je travaille. Tu peux prendre une idée d’un secteur ou d’un pays et l’appliquer dans un autre, ce qui favorise la créativité et la résolution de problème.

Quelles sont tes motivations ?

Je suis un environnementaliste. J’adore collaborer avec des personnes passionnées et j’aime résoudre de vrais problèmes. J’espère laisser derrière moi une planète un peu meilleure grâce à mes efforts. Entreprendre pour faire une différence et en même temps du profit. J’entends bien passer ma vie professionnelle à construire des entreprises durables et responsables. Je suis juif et dans le judaïsme, il y a un concept connu qui résonne beaucoup chez moi : Tikkun Olam, qui signifie « réparer le monde ». Je me sens le devoir de contribuer à réparer le monde.

Mes outils ne sont pas spirituels et je ne suis pas un ingénieur. Mais j’aime les marchés, former des partenariats avec des personnes de haute qualité, coopérer pour bâtir ensemble un monde meilleur. Quand j’investie du temps ou de l’argent, je recherche aussi des aventures humaines. Je m’associe avec des partenaires intelligents, créatifs, profondément intègres et actifs dans mes marchés cibles où il m’est amusant et intéressant de voyager.

Tu es un grand passionné de voyages ?

Oui, j’adore voyager ! J’ai eu la chance de travailler à New York, Lyon, Tel Aviv, Cancun, Dehli, en Angola, Israël et Palestine. Je saisis chaque opportunité de rencontrer des gens et de découvrir de nouvelles choses. Ca m’apporte beaucoup d’énergie positive. Chaque jour est captivant. J’ai le privilège d’avoir comme challenge quotidien : faire adopter une énergie propre au plus grand nombre.

Photovoltaïque

Partager cet article :